Entête 1 - Enseignement catholique de Vendée

Des expériences innovantes pour changer l'école

08/11/2017

De la maternelle au lycée, des enseignants multiplient les initiatives pédagogiques pour adapter l'enseignement aux enjeux de demain. Des projets où le travail d'équipe et le ludique trouvent leur place. Le service des écoles de l'Enseignement Catholique de Vendée organisait mercredi 8 novembre une journée des initiatives pédagogiques et des pratiques innovantes au sein de notre réseau d'écoles, avec un laboratoire présentant les activités innovantes. 76 enseignants participaient à cette 2ème édition.

InitiativesPeda2

Comment renouveler l'enseignement ? Comment révéler le potentiel de tous les élèves ? De nombreux professeurs de notre réseau ont lancé des expériences pédagogiques innovantes et cherchent de nouvelles façons d'enseigner. Ils vont parfois bousculer leurs habitudes avec des objectifs multiples : donner envie d'apprendre, développer la curiosité, apprendre à coopérer, partager ses connaissances... Et avec des résultats souvent probants.
 

Une enseignante encourage ses élèves grâce à des ateliers d'inspirations Montessori
Sophie MAITRE, professeur des écoles à l'école St Joseph de L'Oie, en plus des temps de regroupement et des ateliers dirigés, a mis en place une pédagogie positive au sein de sa classe. A partir d'un matériel spécifique, la méthode Montessori, déjà ancienne, propose un cadre bienveillant, pour une évolution et une autonomisation de l'élève. C'est un travail qui s'est fait sur plusieurs années. L'enseignante peut à présent observer que le climat de classe est tempéré, les élèves sont posés, davantage épanouis, ont pris confiance en eux et ont progressé beaucoup rapidement. Bien qu'en ateliers autonomes, les élèves sont impliqués dans les activités proposées, interagissent avec les autres et vivent mieux entre eux.

InitiativesPeda3

 

Une école aménage sa cour de récréation pour donner davantage de liberté aux élèves
Après chaque temps de récréation, les enseignants de l'école L'Envol de Sainte Flaive des Loups observaient des conflits. Les enfants avaient du mal à se remettre au travail. Ils se sont alors questionnés sur le bien-être des jeunes et comment les rendre plus disponibles pour les apprentissage. Grâce à une formation auprès de l'association « Jouer pour vivre » (La Boîte à Jouer), ils ont repensé la cour de récréation en l'aménageant avec des espaces de jeux autonomes où les élèves peuvent jouer librement en même temps. Coin lecture, mur d'équilibre, ancien tableau noir, utilisation d'objets de récupération propres et sécurisés comme ressources ludiques (pneus), réalisation de formes géométriques sur un mur défraichi... des espaces qui nourrissent la créativité spontanée et l'imaginaire des enfants. Il n'y a quasiment plus de conflits lors des temps de récréation. Les enfants retournent en classe sereinement et dans le calme.
L'équipe de l'école fait constamment évoluer son projet. Elle envisage d'ajouter un espace scénique avec des déguisements et de mettre à disposition des enfants de nouveaux jeux (cartes, cerceaux, morceaux de tissu).

 

Les élèves sont au cœur d'une relation aux savoirs adaptés à leur rythme d'apprentissage
L'école Sacré-Cœur de La Génétouze a souhaité trouver un temps d'apprentissage plus ludique, plus épanouissant et plus diversifié. L'équipe a en effet constaté la grande hétérogénéité des compétences des élèves, mais aussi de leurs goûts et de leur appétence pour les différentes activités proposées en classe. En instaurant la méthode de classes-ouvertes du cycle 1 au cycle 3, les élèves ont ainsi la possibilité de faire un choix, pour développer leur autonomie et leur esprit critique.
L'enfant est placé dans une relation aux savoirs adaptés à son rythme d'apprentissage. Aucun élève n'est passif ou en échec. Tous se révèlent leaders dans des situations qu'ils ont choisi de mener. Le savoir de l'élève se construit par une alternance de situations individuelles et collaboratives.
Cette méthode de classes ouvertes propose des situations de manipulation, d'expérimentation et de découverte prenant appui sur un matériel que chaque élève choisit librement de s'approprier, de type Montessori ou autre. Elle renforce ainsi l'autonomie et l'initiative de l'enfant.
Les enseignantes font confiance aux élèves en les laissant davantage libres. Faire confiance aux enfants en les laissant s'approprier l'école est un moyen de les aider à développer l'estime d'eux-mêmes. L'équipe a changé de posture. Cette pédagogie a en effet permis aux adultes de l'école d'observer les élèves pour repérer des acquis, identifier des difficultés, apporter un regard extérieur pour construire des aides individualisées plus adaptées.
De manière générale, cette méthode favorise les apprentissages parce qu'elle respecte le développement de l'enfant qui est acteur d'expériences diverses et ludiques; il s'agit de placer l'élève dans une situation face à laquelle il se sent prêt, est concerné, pour laquelle il manifeste l'envie ou le besoin de s'impliqué.
Avoir une hétérogénéité des élèves devient source d'enrichissement et de dépassement : les élèves s'observent, sont attirés par un jeu qu'un autre enfant réalise... Sur les bases de la coopération, de l'entraide, du respect et de la satisfaction de besoins individuels, cette organisation permet aux enfants de vivre ensemble et de faire l'expérience d'une vraie cohésion sociale.

InitiativesPeda4

 

Pour clore cette journée, Geneviève BEAUVINEAU, Formatrice en éducation, a apporté des éclaircissements sur ce qui s'est vécu pendant les témoignages et l'exposition des initiatives des participants. Les méthodes présentées aujourd'hui sont en ajustement permanent et demandent un fort investissement des équipes. Initiant l'innovation et la créativité, la communication, le respect de l'autre, le travail en équipe, le renforcement de l'autonomie et de la responsabilisation, la capacité à apprendre, à s'auto-évaluer... ces pratiques sont des exemples d'actions pédagogiques qui facilitent les apprentissages et permettent de développer de nouvelles compétences chez les élèves afin de mieux répondre aux attentes de demain.

InitiativesPeda5

 

Des équipes enseignantes évoquent une lassitude de leur métier. Pour prévenir de cet épuisement professionnel, il faut parfois accepter de changer de posture, de regard sur les enfants, de penser à leur bien-être, pour pouvoir continuer à innover, à trouver cette liberté pédagogique et donner des perspectives pour la suite à donner.