Entête 1 - Enseignement catholique de Vendée

Transmettre, tous engagés !

14/12/2018

AG18_2

Les assemblées générales de l’Apel et l’UDOGEC de Vendée se sont déroulées hier soir à l’ICES, à La Roche sur Yon.

Après les traditionnelles présentations des rapports (activité, financier, orientation) et les élections des membres des Conseils d’Administration, une table ronde était organisée. Elle avait pour thème « Transmettre, tous engagés ! Que souhaitons-nous transmettre dans l’exercice de nos responsabilités ? »

Transmettre ! C’était le thème du 20ème congrès de l’Apel qui s’est déroulé en juin dernier à Rennes. Transmettre des connaissances et des valeurs est un défi permanent et ne va pas de soi. La révolution numérique qui impacte tous les aspects de nos vies repose ces questions : Que transmettre et comment à l’heure de la révolution numérique ? Que choisit-on de transmettre pour faire grandir et que se transmet-on malgré nous ? Et si l’avenir de la transmission, c’était l’invention ?

Présidente Apel, ancienne présidente OGEC, chefs d’établissement, professeur ou encore prêtre… les témoignages de la table ronde de ces assemblées générales furent riches et ont permis de présenter les problématiques, débattre, faire connaître l’avis de chacun. Tous les intervenants ont eu la même conviction : transmettre pour faire grandir !

AG18_1

Lors du Congrès de l’Apel, les résultats d’une enquête réalisée pour l’Apel et La Croix par BVA en avril 2018, auprès d’un échantillon de parents d’enfants scolarisés dans le public et le privé au primaire et au secondaire, ont été présentés. 94 % des parents prennent le temps de réfléchir aux valeurs qu’ils souhaitent inculquer à leurs enfants. Et pour évoquer les valeurs, ils s’appuient sur leur attitude au quotidien, leur expérience personnelle et leurs convictions.

AG18_DD AG18_4

 

La transmission est donc ainsi au cœur de notre humanité. Elle est au cœur de la mission de l’école, de l’école catholique. On peut transmettre avec des mots mais on peut aussi transmettre par l’exemple. Et le premier vecteur de transmission reste la famille, puis vient l’École, d’où l’importance du lien qui les relie.

C’est la transmission qui anime toute une société, transmission des biens, des valeurs, de la foi. Qu’elle concerne des savoirs, des valeurs, des identités, des cultures, des mémoires... nous nous construisons avec ces échanges dont certains transforment durablement notre vie. La transmission est le moyen de perpétuer ce qui nous semble essentiel, de faire en sorte que cela survive (et nous survive), mais aussi de nous transformer et de faire grandir...
La transmission est donc mouvement, pour celui qui donne, et pour celui qui reçoit. Elle est multidimensionnelle. Elle s’enrichit d’autres transmissions venues de multiples rencontres, apprentissages et expériences de vie.
Donner, recevoir, redonner sont vraiment au cœur de la transmission, au cœur de notre dignité et de notre intelligence d’être humain, quand nous les "utilisons" avec bienveillance.
Caroline Saliou, Présidente nationale de l’Apel
pendant 6 ans

Journal « Transmettre, tous engagés ! »