Entête 1 - Enseignement catholique de Vendée

Oser l’innovation

18/03/2019

ConfCL_0319_1

Pour répondre aux nouvelles attentes pédagogiques des élèves, les établissements doivent réinventer leur façon d’enseigner. Mais comment les enseignants peuvent-ils améliorer leur expérience d’apprentissage ?  Quelles sont les attentes des élèves ? Et comment transformer une bonne idée en innovation ? Pour répondre à ces questions, Jean-Charles CAILLIEZ, Vice-Président Innovation de l’Université Catholique de Lille et Directeur d’un Laboratoire d’Innovation Pédagogique, était l’invité du Créativ’lab de l’Enseignement Catholique de Vendée.

Imaginez qu’un conférencier propose à l’assemblée de procéder vraiment différemment. Qu’il lui dise qu’il n’a plus « envie » d’animer « normalement » la conférence. Qu’il lui propose une méthode plutôt originale pour remplacer ses propos magistraux. « Désormais, vous ferez tout… je ne ferai plus rien ! ». C’est la méthode de la « conférence renversée », ou « classe renversée », l’innovation pédagogique par le changement de posture. Elle consiste à inverser les rôles entre professeur et élèves. Cette méthode d’enseignement, sorte de classe inversée poussée à l’extrême, M. CAILLIEZ l’utilise avec ses étudiants et il est venu la tester avec 150 personnes du réseau de l’Enseignement Catholique de Vendée. Mais pourquoi avoir envie de sortir de sa zone de confort ? Pourquoi accepter de se mettre en danger ? Pourquoi vouloir enseigner différemment, jusqu’à demander à ses propres élèves de prendre leur part du travail ?

ConfCL_0319_2 ConfCL_0319_3

Peut-être pour arpenter de nouveaux chemins, découvrir de nouveaux territoires ou pour multiplier les rencontres. La classe renversée a été inventée pour rendre une classe plus active et responsabiliser davantage les élèves qui passent ainsi de l'état de consommateurs à celui de constructeurs du savoir.

« Dans une classe renversée, on ne fournit rien aux élèves. Ils construisent le cours par eux-mêmes et en équipes. Comme il est admis que la meilleure façon d’apprendre, c’est d’enseigner, on peut aller jusqu’à leur proposer de « faire le cours » au professeur ! Dans certaines phases, les étudiants jouent le rôle du prof et le prof celui des élèves. Ces derniers peuvent aller jusqu’à construire l’examen, et pour cela, rien ne les empêche d’interroger le prof… et de le noter ! ».

Cette méthode décalée part du principe qu’il faut avoir le courage de faire ce qui n’existe pas, plus, ou pas jusque-là. Sans audace, sans courage, il est impossible d’enclencher un processus de créativité et d’innovation.

Dans les processus qui mènent à l’innovation, il y a une phase intermédiaire entre la créativité et l’innovation pendant laquelle il faut expérimenter, essayer et se tromper pour affiner, corriger, rectifier, dans le but d’améliorer. L’échec est vécu comme un élément attendu et souhaité qui « apprend » quelque chose. Cette approche est fondamentale pour l’innovation.

ConfCL_0319_4

Le dernier élément majeur au service des processus d’innovation, c’est le maillage. Derrière ce mot se cache l’idée de réseau, de coopération, d’interconnexion pour faire vivre et étendre l’innovation. Créer des connexions, c’est en fait permettre de faire « circuler » et se « répandre » l’innovation et surtout, la porter par un maximum de personnes pour qu’elle soit durable.

Réussir un projet d’innovation, c’est intégrer très tôt en amont tout un système pour le faire vivre et le promouvoir par un grand nombre de personnes afin de tester, se tromper, améliorer et enfin répandre grâce au réseau. L’innovation, c’est aussi encourager les échanges, discuter du sujet, le faire vivre, donner envie à de nouvelles personnes de rejoindre le réseau, quelle que soit l’étape pour enrichir les points de vue et répandre l’innovation.

Grâce à son Créativ’lab, l’Enseignement Catholique de Vendée est de plus en plus passionné et engagé dans l’innovation pédagogique et éducative. Il essaye d’accompagner les transformations et les réalités vécues au sein de ses établissements, d’innover pour oser sortir de sa zone de confort et aller vers de nouvelles créations.