Entête 1 - Enseignement catholique de Vendée

200 élèves en congrès scientifiques

26/03/2019

CJC19_1

Les journées de congrès scientifiques, rassemblements où les élèves jeunes chercheurs se retrouvent, font partie du paysage pédagogique de la Vendée.

Depuis 2008, cette opération, initiée comme un défi par quelques enseignants, devient un rituel pour les initiateurs, une nouvelle expérience professionnelle pour les nouveaux professeurs des écoles qui ont choisi de rejoindre le dispositif cette année.

Pour cette année 2019, ce sont deux congrès qui sont organisés pour permettre à 204 élèves de sept classes du diocèse de communiquer leurs recherches, de confronter leurs argumentations scientifiques et de rencontrer des chercheurs sortis pour l’occasion de leur laboratoire. 87 CM1-CM2 des écoles Notre-Dame de St Florent des Bois, St Joseph de La Chaize le Vicomte et Saint Mélaine du Tablier, se sont retrouvés aujourd’hui à Saint Florent des Bois (commune déléguée de Rives-de-l’Yon), autour d’un chercheur de l’Institut des Matériaux de Nantes.

CJC19_2 CJC19_3

Vivre une journée où des élèves de cycles 2 et 3 tiennent leur congrès scientifique, c’est une volonté de proposer aux jeunes, une démarche vraie, chargée de sens et d’apprentissages.

  • Donner du sens à une démarche scientifique vécue. Il s’agit de faire comprendre l’importance de la méthodologie mise en œuvre plutôt que de montrer simplement des résultats.
  • Donner du sens à un usage raisonné de la langue orale. Il s’agit de faire vivre un débat pour d’abord entendre (puis éventuellement contester) des résultats plutôt que d’imposer des arguments d’autorité.
  • Donner du sens à la langue écrite. Il s’agit de produire des traces écrites pour communiquer plus rigoureusement avec d’autres plutôt que d’en rester à des paroles.
  • Donner du sens à la profession de chercheurs. Il s’agit de valoriser la rencontre directe plutôt que de montrer le côté médiatique d’un chercheur, magicien de la science.
  • Donner du sens à une dimension citoyenne des savoirs scientifiques. La science se partage pour le bien-être de tous.

La structure de la journée repose autour de trois temps :

Le matin,

  • un temps de rencontre avec un ou plusieurs chercheurs pour saisir les spécificités de leur métier.
  • un temps de communication des travaux effectués en amont dans chaque classe. Chaque équipe expose, en s’aidant de supports variés, les résultats d’une démarche d’investigation.

L’après-midi,

  • un temps de confrontation en séance plénière. Tous les jeunes chercheurs apportent des éléments d’observation pour faire avancer le défi commun qui leur a été soumis.

CJC19_4

En amont de cette journée, dans les classes, un défi commun aux trois pôles et le traitement d’une question scientifique ancrés dans les programmes de sciences et technologie ont été travaillés. Le défi 2019 a pour objet « l’eau ». Dans un saladier transparent, les enfants ont mis une carotte, une pomme de terre, une courgette, un navet et un oignon. Que se passe-t-il ? L’objectif final pour la séance plénière est de présenter et argumenter un dispositif permettant d’expliquer pourquoi certains légumes flottent et d’autres coulent.