Entête 1 - Enseignement catholique de Vendée

Welcome to our school

01/10/2019

Erasmus_LesSables1

Depuis septembre 2018, l’école Saint Nicolas des Sables d’Olonne vit au rythme des mobilités ERASMUS +.

Ce projet a vu le jour durant l’année 2017-2018. Il réunit 6 pays : la Finlande, la Hongrie, l’Allemagne, l’Islande, le Pays de Galles et la France, autour d’un même sujet : l’apprentissage d’une seconde langue dès le plus jeune âge.

Une subvention européenne permet à deux enseignantes de l’école de partir 5 fois séjourner dans ces pays étrangers durant 5 à 7 jours. Grâce à ces échanges, les élèves découvrent les écoles et les méthodes d’apprentissage de leurs voisins européens. Ils partagent au quotidien avec les élèves et les enseignants. Ils visitent les établissements mais aussi leurs villes. Tous les enfants des différents pays communiquent régulièrement par Skype.

Au sein de l’école, les enfants vivent une ou deux journées autour de la culture du pays qui les accueille. Ainsi, les élèves ont pu venir à l’école Saint Nicolas en uniforme, cuisiner des « Welsh cakes », apprendre une danse Hongroise ou encore fabriquer des volcans.

Le 25 septembre, c’était au tour de l’école Saint Nicolas de La Chaume d’accueillir une délégation de 14 enseignants. Les enfants avaient préparé pour l’occasion deux chants et une danse traditionnelle chaumoise. Certains étaient costumés en habits chaumois et ont dansé en sabot.
Le logo du projet, peint pour l’occasion sur un beau support, a été dévoilé.
Les enfants ont eu un temps de pour discuter et poser des questions aux enseignants présents.
C’est un projet marquant pour l’école ! Il fédère le personnel, les associations et les enfants autour d’un projet commun fort.

 

 

ERASMUS est enrichissant à tout point de vue.

Il a permis de dynamiser l’enseignement de l’anglais dès la maternelle et de mettre l’équipe au diapason par rapport aux attentes des programmes.

Les enseignantes se forment cette année pour améliorer leur anglais et évoluer dans la pratique quotidienne.

Les enfants comprennent en quoi l’apprentissage de cette langue est important (deux pays qui ne se comprennent pas dans leur langue maternelle peuvent communiquer en anglais) et l’apport d’autres cultures est indéniable.

 

Nous espérons que ce projet sera le premier
mais pas le dernier !
Solène VILAIN, Chef d'établissement