Entête 1 - Enseignement catholique de Vendée

"Avançons sans crainte"

21/10/2019

InaugDEC_2

Les nouveaux locaux de l’Enseignement catholique de Vendée, l’APEL et l’UGSEL Vendée ont été inaugurés mercredi dernier.

Dans cette pièce en trois actes que constitue la construction du lycée Saint-François d’Assise de La Roche sur Yon, après l’acte I et l’inauguration-bénédiction de l’Institut Missionné l’Aubépine, voici l’acte II concernant les locaux abritant la direction de l’Enseignement catholique (la DEC), l’Apel et l’Ugsel, avant l’acte III pour le lycée qui ouvrira ses portes à la rentrée 2020.

 

Une opportunité qui se conjugue avec une nécessité

En Vendée, avec ses 216 écoles, 30 collèges et 12 lycées scolarisant environ 66.000 élèves, auxquels s’ajoutent plus de 6 000 enseignants et personnels salariés OGEC, des services proportionnés ont été mis en place au fur et à mesure des besoins. C’est ainsi une cinquantaine de personnes qui accompagnent au quotidien les chefs d’établissement, les enseignants, les personnels, les bénévoles dans leurs responsabilités.

Au début des années 1980, les locaux du 2 bis rue Haxo de La Roche sur Yon étant devenus trop exigus pour accueillir l’ensemble des services, les responsables de l’époque font le choix d’un transfert sur le site de l’Aubépine où est déjà implanté le Centre de Formation Pédagogique, le CFP. Des locaux y sont construits et la DEC s’y installe le 9 mars 1981.

La DEC reprend progressivement les locaux de l’ancienne cité des garçons du CFP, de l’ancienne maison de fonction du directeur du CFP, et enfin les locaux de la cité des filles, afin d’y réaliser bureaux, salles de réunion, archives et d’accueillir les services de l’UGSEL et de l’APEL Vendée.

Afin de réaliser le projet du lycée Saint-François d’Assise sur un espace  contraint, il était nécessaire de libérer la partie du terrain où se situaient une partie des locaux précités.

Dans le même temps, des travaux urgents de mise aux normes électriques et d’accessibilité étaient requis, ainsi qu’une reconfiguration de l’existant afin d’accueillir des bureaux adaptés, des salles de réunion, et permettre une cohérence de l’ensemble. A titre d’exemple, il existait 4 systèmes de chauffage, des réseaux électriques partagés avec le CFP, etc… Plusieurs petites salles de pause coexistaient, faute d’un espace suffisant pour accueillir tout le monde.

InaugDEC_4 InaugDEC_5 InaugDEC_6

 

Un lieu qui favorise le travail et l’échange

Ce projet d’un montant de 2 900 K€ est d’abord financé par un autofinancement de 900 K€ pris sur les fonds propres de l’UDOGEC, sans toucher aux fonds de solidarité, et deux emprunts de 1 000K€.

Les constructions et la réhabilitation font de ce lieu un endroit agréable, fonctionnel.

Ainsi, aujourd’hui, l’Enseignement catholique de Vendée a une direction diocésaine aux normes de sécurité et d’accessibilité, accueillante, avec des salles de réunion facilitant les échanges dans la modularité avec un mobilier adapté.

Les conditions de travail se sont améliorées, au service des établissements, le tout dans une volonté de mutualisation avec les partenaires que sont l’UGSEL et l’APEL de Vendée. C’est dans ce sens que les locaux ont aussi été conçus pour les accueillir.

InaugDEC_3

 

Un outil au service de tous

Un autre objectif voulu est d’avoir un lieu unique permettant réunions et rencontres institutionnelles. C’est aussi cela le sens de l’accueil. C’est la raison pour laquelle de nombreuses salles de réunion de taille diverses ont été créées.

Des noms ont été donnés à chacune, inspirés de personnes ayant marqué l’Enseignement catholique de Vendée, le diocèse ou l’Eglise Universelle.

Des objets ont ensuite été bénis par Mgr Jacolin. Ils viendront prendre place dans ces salles.

 

InaugDEC_1 InaugDEC_7

InaugDEC_8

L’Enseignement catholique de Vendée dispose ainsi aujourd’hui d’un outil encore plus performant, adapté, aux normes, afin de pouvoir être au service de l’ensemble des membres des communautés éducatives.

Au-delà des locaux, il convient aussi pour les services de l’Enseignement catholique d’exprimer à la fois leur raison d’être mais aussi ce qui doit les animer. C’est dans ce sens qu’une réflexion sera menée au cours des prochains mois, avec l’ensemble des personnels de la DEC, afin d’écrire le projet des services de la DEC, au service des établissements.

 

Je souhaite que la DEC soit une maison ouverte à tous, à chacun ; qu’elle soit notre « maison commune » où chacun s’y sente bien, afin de pouvoir y rencontrer telle ou telle personne de tel ou tel service, de pouvoir venir en réunion, en entretien, ou encore échanger et mutualiser comme au Créativ’lab où un lieu spécifique lui est dédié. Christophe GEFFARD, Directeur diocésain

 

« N’ayez pas peur » Pape Jean-Paul 2 .
« Ayez de l’audace » Saint Louis Grignion de Montfort.
Alors, sur leurs traces, avançons sans crainte.

Philippe PERROCHEAU, Président de l'UDOGEC de Vendée