Entête 1 - Enseignement catholique de Vendée

Oyez, oyez ! Le Château de Tiffauges se déplace dans nos écoles

08/06/2021

DeFaulxEpee21_1

De la paille sur le sol de la classe, un pont-levis en guise de porte ou bien encore une maquette de château fort réalisée avec des boites de conserve… Les équipes des écoles ont une nouvelle fois redoublé d’imagination pour permettre aux enfants de se plonger dans l’époque du Moyen Âge, tout en restant dans leurs écoles.

Après « De faulx et d’épée » en 2016 et 2019, l’UGSEL Vendée a décidé de reconduire ce dispositif pluridisciplinaire pour l’année scolaire 2020-2021. Les 38 classes retenues auraient dû explorer le site de Tiffauges, propice aux activités sportives et culturelles. Celles-ci, centrées sur les chevaliers et articulées autour d’un album de littérature de jeunesse, devaient se dérouler sur le plus grand site médiéval de l’ouest de la France et un conservatoire de machines de guerre unique en Europe. Paulin, héros du récit, aurait dû y accueillir les élèves pour partager une journée finalisant un travail pluridisciplinaire de plusieurs mois autour de « sa véritable histoire ». Cependant, le contexte sanitaire actuel a amené l’UGSEL 85 et ses partenaires à annuler ces deux journées sur site et à élaborer un dispositif pédagogique à vivre en classe les 3 et 4 juin. A travers des films, des animations numériques et des visios réalisés par l’UGSEL, les acteurs du Château et l’Ecole Départementale des Arts et du Patrimoine (EDAP), les enfants ont pu vivre pleinement ce projet et suivre les traces de Paulin, le petit paysan qui rêvait d’être chevalier.

DeFaulxEpee21_3 DeFaulxEpee21_2


Vendredi dernier, dans la classe CP-CE1 de l’école Les Tilleuls de Boulogne, Essarts en Bocage, les filles étaient donc vêtues de jupes longues rappelant les tenues de l’époque, et les garçons portaient un habit ressemblant à une cotte. Remparts en carton tout autour de la classe, blasons colorés ou encore le cheval de Paulin, lui aussi fabriqué en carton… tout était prêt pour accueillir l’UGSEL et ses fidèles partenaires. C’est donc devant plusieurs personnes que les enfants ont participé à des ateliers culturels et artistiques de calligraphie ou bien encore d’héraldique, pour apprendre à fabriquer eux-mêmes un blason à base de sable de différentes couleurs.

DeFaulxEpee21_7 DeFaulxEpee21_8


A l’école Sainte Thérèse de La Merlatière, assortis en habits du Moyen-Âge, les gentes dames et beaux damoiseaux en CE1-CE2 se sont adonnés à des ateliers sportifs de danse médiévale et de jeu des brigands. Le but de cette activité est de ramener les pierres de l’autre équipe dans son coffre-fort, sans se faire toucher. Elle permet aux élèves de développer leur sens de l’observation, d’adapter leurs déplacements à l’espace de jeu, tout en tenant compte de leurs adversaires et partenaires pour choisir la meilleure stratégie. La classe était décorée de châteaux plus originaux les uns que les autres, imaginés par les enfants : en playmobil, en pâte à modeler, ou bien encore en boites de conserve.

DeFaulxEpee21_5 DeFaulxEpee21_6


Dans toutes les classes participantes, à l'issue de chaque atelier proposé, si les enfants avaient bien travaillé, ils pouvaient récolter des écus utiles à Paulin pour lui permettre enfin de réaliser son rêve en devenant chevalier. Un défi de taille que nos jeunes chevaliers ont su relever « prestement » avec brio !